Tous les articles par rdorient

[Séminaire, INHA] Introduction à la conservation-restauration

Introduction à la conservation-restauration (Paris, INHA)

Apports à l’Archéologie et à l’Histoire de l’Art.

Il s’agit d’un séminaire doctorale commun de l’école doctorale 124 de Paris 4, intitulé « introduction à la conservation-restauration: apports à l’archéologie et à l’histoire de l’art ».
 
Ce séminaire, proposé déjà l’année dernière, est renouvelé cette année pour le second semestre, du 23 janvier au 16 mai 2017.
 
Il vise à informer les étudiants qui auront un jour en charge le patrimoine sur les apports et limites de la conservation-restauration quant à l’étude des œuvres d’art. Les séances aborderont la déontologie du métier appliquée aux différents types d’œuvres, l’identification des matériaux en présence, les méthodes d’analyses, les principaux processus d’altérations des objets selon leur typologie, comment les identifier, des conseils de manipulation, entre autres.
Chacune des présentations sera suivie d’un temps d’échanges où les étudiants pourront s’ils le souhaitent poser des questions sur les objets de leurs recherches, qu’ils les aient déjà manipulés ou qu’ils s’apprêtent à le faire dans un futur proche.
Il ne s’agit nullement de les former à la conservation-restauration, l’idée est plutôt de leur donner des pistes pour observer la matière des œuvres et avoir un aperçu de ce qu’il est possible d’en tirer comme informations sur les processus de mise en œuvre, repérer des éventuelles fragilités, donner des notions de conservation préventive, et proposer un dialogue profitable à tous les spécialistes concernés par l’étude des œuvres en question.
 
Les intervenants de ce séminaire sont tous des professionnels diplômés d’Etat, habilités à travailler sur les collections publiques. Leurs domaines d’activité couvrent les objets archéologiques, le vitrail, les sculptures, les livres et œuvres graphiques, les objets ethnographiques ou encore la peinture et les œuvres monumentales (comme les ensembles architecturaux qui requièrent l’expertise de spécialistes en architecture, sculpture, vitrail, peinture murale).
Cette année, nous proposons une séance supplémentaire réservée à la radiographie-X, présentée par Jean-Gabriel Aubert, photographe-radiologue du laboratoire de conservation-restauration Arc’Antique (Nantes).
 
Ce séminaire est l’occasion d’instaurer un dialogue entre des conservateurs-restaurateurs et des chercheurs en histoire de l’art. ce séminaire pourrait intéresser les doctorants pour leur sujet de recherche, selon le corpus d’objets qu’ils peuvent être amenés à étudier. 
 
Les séances ont lieu les lundi de 18h à 20h en salle Demargne à l’INHA du 23 janvier au 16 mai.

[Colloque] Sauver et reconstruire le Patrimoine Louvre-Lens

Le Louvre-Lens, l’ICCROM et l’IMA-Tourcoing ont le plaisir de vous convier à un temps fort consacré à la sauvegarde et à la reconstruction du patrimoine.

Cette manifestation, en lien avec l’exposition « L’Histoire commence en Mésopotamie » (jusqu’au 23 janvier 2017), se tiendra au Louvre-Lens du jeudi 19 au samedi 21 janvier 2017.

Elle sera l’occasion d’engager une réflexion sur la sauvegarde et la reconstruction post-conflit des villes historiques et de mettre en exergue les différentes actions menées tant par le Louvre que par les organisations internationales.

Le programme : ICI !

 

[Conférence] Oman et la navigation maritime dans l’océan Indien

Oman et la navigation maritime dans l’océan Indien

Vendredi 20 janvier 2017
10h00 – 13h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Salle du Haut-Conseil (niveau 9)
Placement libre
Oman et la navigation maritime dans l’océan Indien

Un colloque organisé par l’Ambassade du Sultanat d’Oman et l’IMA à l’occasion de l’exposition «Aventuriers des mers». Il présente les recherches les plus récentes mettant en lumière le rôle joué par les Omanais dans le développement de la navigation maritime et le commerce dans l’océan Indien.

Thierry Rambaud/IMA

La première partie du colloque sera consacrée à l’étude des réseaux bâtis par les navigateurs omanais dans l’océan Indien et leurs premières confrontations en mer avec les nations européennes. La seconde s’intéressera davantage à l’héritage scientifique préservé dans les traités d’Ahmad ibn Mâdjid, navigateur d’origine omanaise, rédigés au xve siècle.

Les faveurs de la géographie

La situation géographique d’Oman au sud-est de la péninsule Arabique, ses côtes étendues ouvertes sur l’océan Indien et des possibilités de mouillage confortable ont permis à ce pays, au fil des millénaires, de se développer en tant que nation maritime. Les moussons ont raccourci les distances et rapproché les Omanais des populations des rivages africains, indiens ou encore chinois, leur permettant de développer un commerce florissant, une ouverture d’esprit et une tolérance envers l’autre.

 

Une nécessité : la maîtrise des mers

Ces contacts transocéaniques n’auraient jamais été possibles sans la maîtrise de cet espace maritime et sans connaissances dans les domaines de la géographie et des techniques de navigation. Le mythe décrivant les Arabes comme une nation terrestre, un peuple du désert, a été mis à mal par les premières études sur les traités de navigation arabes faites par Gabriel Ferrand il y a déjà un siècle. Ces études ont été ensuite prolongées par celles de nombreux orientalistes, tels que Th. Shumovski, J. Sauvaget, G.F. Hourani, G.R. Tibbets, I. Khory. La fin du xxe et le début du xxiesiècle ont été marqués par l’émergence des Indian Ocean Studies en tant que champ de recherche à part entière et par la montée d’un grand nombre de projets de recherches consacrés à l’étude des contacts dans la région de l’océan Indien.

 

Programme

– Sous réserve de modifications –

Chaque intervention, d’une durée de 20 à 25 minutes,
sera suivie d’une session de questions-réponses de 5 à 10 minutes.
9h45 – 10h00

Accueil des participants et du public
10h00 – 10h05

Allocution de bienvenue

Humaid al-Maani, Ambassadeur du Sultanat d’Oman à Paris
10h05 – 10h10

Allocution de bienvenue

Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe
10h10 – 10h20

Introduction

Olga Andriyanova, doctorante, IMAF, BULAC
10h20 – 10h55

Oman et l’Arabie dans les réseaux anciens du commerce de l’océan Indien (jusqu’au XVe siècle)

Philippe Beaujard, CNRS
10h55 – 11h30

L’Oman et l’océan Indien médiéval : pratique et savoir

Jean-Charles Ducène, EPHE

11h30 – 11h40         

Pause

11h40 – 12h15          

Aspects de la guerre maritime : le Portugal, le Oman et les puissances européennes au XVIIe siècle

Dejanirah Couto, EPHE
12h15 – 12h50  

Oman et la fondation de l’astronomie nautique

François Bellec, Académie de Marine

 

12h50 – 13h00     

Conclusion et mot de clôture

Olga Andriyanova

 

Les intervenants

☼ Philippe Beaujard

Anthropologue et historien, directeur de recherche émérite du CNRS, spécialiste de l’histoire de l’océan Indien avant le xvie siècle et des globalisations anciennes de l’Ancien Monde. Il a notamment publié Les Mondes de l’océan Indien (Armand Colin, 2012, 2 volumes) et plusieurs ouvrages d’anthropologie sur Madagascar. Il a également participé à des programmes tels que le projet ANR MeDIan « Les sociétés méditerranéennes et l’océan Indien » ou le projet « Sealinks – Bridging Continents Across the Sea. Multi-disciplinary perspectives on the prehistoric emergence of long-distance maritime contacts » (dir. N. Boivin, Oxford, R. Allaby, Warwick University, D. Fuller, UC London).
☼ Jean-Charles Ducène

Directeur d’études à la Section des sciences historiques et philologiques de l’EPHE (Paris), spécialiste de la géographie et des sciences naturelles arabes médiévales, il a édité, traduit et étudié un grand nombre de textes arabes médiévaux. Il est aussi coauteur de l’ouvrage collectif La Fabrique de l’océan Indien (dir. Emmanuelle Vagnon et Eric Vallet, Publications de la Sorbonne, 2017). J.-Ch. Ducène a participé au projet ANR MeDIan « Les sociétés méditerranéennes et l’océan Indien ». Il est responsable de la section « Geography » du Museum of History of Islamic Sciences, Halban (Oman).
☼ Dejanirah Couto

Maître de conférences habilitée à diriger des recherches à la Section des sciences historiques et philologiques de l’EPHE (Paris), elle s’intéresse surtout aux relations politiques entre les Portugais, les Ottomans, les Arabes et les Indiens au début de l’époque moderne, ainsi qu’à l’histoire maritime et l’archéologie nautique. Elle est l’auteur de nombreuses publications sur l’histoire interculturelle, la diplomatie, la cartographie, la guerre maritime, les villes portuaires, les réseaux de renseignements et de commerce dans l’océan Indien. Chercheure associée de l’IFEA-Istanbul et vice-présidente de l’International Association of Maritime Studies fondée par l’Université Piri Reis (Istanbul) en 2012, elle fait partie de plusieurs projets nationaux et internationaux consacrés à l’histoire politique et maritime et à la cartographie (notamment le projet de l’ANR MeDIan « Les sociétés méditerranéennes et les mondes de l’océan Indien »).
☼ François Bellec

Contre-amiral, écrivain et peintre, directeur du Musée National de la Marine de 1980 à 1998, membre et ancien président de l’Académie de Marine et vice-président de la Société de Géographie, il a publié une vingtaine d’ouvrages sur l’histoire des relations entre les hommes et la mer, dont le premier tome de l’Histoire universelle de la navigation (éd. J.-P. de Monza, 2016) qui rend hommage entre autres aux maîtres omanais de la navigation.

[Radio] « L’archéologie face aux conflits » – Routes de l’Orient sur Radio Campus à retrouver dès maintenant en podcast !

Retrouvez en podcast « L’archéologie face aux conflits » : au cours de l’émission du 1er décembre sur Radio Campus, l’équipe des Pierres qui Roulent a reçu les routards Tiphanie Chica-Lefort, Margaux Spruyt et Jean-Jacques Herr !

L’archéologie face aux conflits : cliquez ici

[Soutenance] Alexia Decaix

Soutenance de thèse d’Alexia Decaix (UMR 7041 ArScAn)

Sujet :  » Origine et évolution des économies agricoles dans le sud du Caucase. Recherches archéobotaniques dans le bassin Kuro-Araxe « . 

Cette soutenance aura lieu le mardi 13 décembre, à 9h30, au Museum d’Histoire Naturelle

 

 

Syrie un brillant foyer de Civilisation en Danger 17 septembre 19h

La Syrie, terre de coexistence de cultures millénaire et de religions différentes, connaît actuellement une situation tragique où des destructions irréversibles sont infligées à un patrimoine qui nous appartient à tous. Ce pays qui était jusqu’à présent une terre d’accueil et de tourisme est aujourd’hui l’enjeu de conflits qui le dépassent et qui le frappent dans sa chair et dans son héritage.

Cette conférence propose de découvrir quelques exemples de la richesse et de la variété du patrimoine monumental et archéologique syrien. Cette histoire qui remonte au Néolithique a vu la création de l’alphabet et le développement des premières villes. L’architecture et l’art qui se sont développés à partir de la conquête d’Alexandre et sous l’Empire romain, ont abouti à d’impressionnantes réalisations à l’époque médiévale comme la Grand mosquée omeyyade de Damas et les plus beaux châteaux-forts médiévaux.

Dans ce domaine, des chercheurs français conjointement avec les archéologues syriens se battent pour préserver ce patrimoine dont les dommages causés sont irréversibles. Elle sera l’occasion de présenter les actions menées sur place par les scientifiques et les archéologues syriens, pour la préservation et le sauvetage des sites ou des musées. Toutes ces initiatives doivent se faire dans le respect mutuel, il est temps que la communauté internationale se mobilise pour défendre cet héritage et réfléchir à l’avenir de cette part importante du patrimoine de l’humanité.

Voir l’Affiche ICI

Forum Monde Arabe

Routes de l’Orient vous invite à venir découvrir une partie de son équipe et de son travail au Forum Monde Arabe organisé par l’association ASHMA.

Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook de l’évènement : https://www.facebook.com/events/683014168521489/

Ou sur le site internet dédié : http://forummondearabe.wix.com/2016

Venez nombreux !

 

Exposition Photographique Nomadisme et Pastoralisme au Nord du Croissant Fertile

invitation_exposition_photographique_RdO_MAE_nomadisme_pastoralisme

            La Maison Archéologie et Ethnologie, René-Ginouvès et l’association Routes de l’Orient ont le plaisir de vous inviter à découvrir les photographies de Michael Thevenin au sein de ses locaux, à Nanterre.

Ces clichés ethnographiques, réalisés au cours de trois missions de terrain, vous feront partager le quotidien nomade et pastoral du Nord du Croissant Fertile. A l’occasion de l’inauguration de cette exposition, vous seront également dévoilés les travaux des missions archéologiques associées à ce projet.

École d’été euro-arabe, à Paris (30/08 au 11/09/16)

La 2ème école d’été euro-arabe aura lieu à Paris du 30 août au 11 septembre prochains.

Comme l’an dernier, elle comprendra deux sessions intensives de formation en parallèle, l’une en langue arabe pour un groupe d’une trentaine de francophones et l’autre en français langue étrangère pour un groupe d’une trentaine d’arabophones, à destination d’étudiants et de chercheurs travaillant dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire de l’art, de l’histoire, des sciences politiques et des sciences sociales, de la philosophie et du droit

Présentation détaillée ici : https://ecole2-cdc.sciencesconf.org/