[Séminaire, INHA] Introduction à la conservation-restauration

Introduction à la conservation-restauration (Paris, INHA)

Apports à l’Archéologie et à l’Histoire de l’Art.

Il s’agit d’un séminaire doctorale commun de l’école doctorale 124 de Paris 4, intitulé « introduction à la conservation-restauration: apports à l’archéologie et à l’histoire de l’art ».
 
Ce séminaire, proposé déjà l’année dernière, est renouvelé cette année pour le second semestre, du 23 janvier au 16 mai 2017.
 
Il vise à informer les étudiants qui auront un jour en charge le patrimoine sur les apports et limites de la conservation-restauration quant à l’étude des œuvres d’art. Les séances aborderont la déontologie du métier appliquée aux différents types d’œuvres, l’identification des matériaux en présence, les méthodes d’analyses, les principaux processus d’altérations des objets selon leur typologie, comment les identifier, des conseils de manipulation, entre autres.
Chacune des présentations sera suivie d’un temps d’échanges où les étudiants pourront s’ils le souhaitent poser des questions sur les objets de leurs recherches, qu’ils les aient déjà manipulés ou qu’ils s’apprêtent à le faire dans un futur proche.
Il ne s’agit nullement de les former à la conservation-restauration, l’idée est plutôt de leur donner des pistes pour observer la matière des œuvres et avoir un aperçu de ce qu’il est possible d’en tirer comme informations sur les processus de mise en œuvre, repérer des éventuelles fragilités, donner des notions de conservation préventive, et proposer un dialogue profitable à tous les spécialistes concernés par l’étude des œuvres en question.
 
Les intervenants de ce séminaire sont tous des professionnels diplômés d’Etat, habilités à travailler sur les collections publiques. Leurs domaines d’activité couvrent les objets archéologiques, le vitrail, les sculptures, les livres et œuvres graphiques, les objets ethnographiques ou encore la peinture et les œuvres monumentales (comme les ensembles architecturaux qui requièrent l’expertise de spécialistes en architecture, sculpture, vitrail, peinture murale).
Cette année, nous proposons une séance supplémentaire réservée à la radiographie-X, présentée par Jean-Gabriel Aubert, photographe-radiologue du laboratoire de conservation-restauration Arc’Antique (Nantes).
 
Ce séminaire est l’occasion d’instaurer un dialogue entre des conservateurs-restaurateurs et des chercheurs en histoire de l’art. ce séminaire pourrait intéresser les doctorants pour leur sujet de recherche, selon le corpus d’objets qu’ils peuvent être amenés à étudier. 
 
Les séances ont lieu les lundi de 18h à 20h en salle Demargne à l’INHA du 23 janvier au 16 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *